Le Mambo, mélange de sons afro-cubains et d’influences du jazz new-yorkais, explose à New-York entre les années 1940 et 1960. On retiendra de cette période, le fameux club latino de Manhattan (quartier de New-York), le « Palladium » qui donnera son nom à un style de la danse mambo.

Le danseur guide à sa partenaire des chorégraphies appelées « Passes », qui peuvent être séparées de moments de solos appelés « Shines » (ou jeux de jambes).

Dans la Salsa de style dit « Portoricaine », on distingue encore des variantes telles que:

le Palladium style « On 2″ (précurseur car issu directement du Son cubain)
le Eddie Torres style « On 2″
et le L.A style « On 1″